A PARTIR DU 1er NOVEMBRE, L’ÎLE MAURICE EST ACCESSIBLE SANS PASSEPORT

© 2017 Pixabay

L’Île Maurice vient de mettre en place une  mesure temporaire autorisant exceptionnellement les touristes français à se rendre à l’Île Maurice avec leur carte nationale d’identité au lieu d’un passeport. Cette mesure est valable à partir du 1er novembre 2017 jusqu’au 15 mars 2018.

Pendant cette période les touristes français devront à leur arrivée présenter leur carte nationale d’identité en cours de validité au lieu de leur passeport au Bureau des passeports et de l’immigration qui leur délivrera un permis de séjour sur lequel sera apposé le timbre d’immigration pour indiquer la durée du séjour.

Ce permis de séjour devra également être présenté à l’agent de l’immigration au Bureau des passeports à leur départ de l’Île Maurice. Cette mesure est applicable pour les vols directs depuis la France métropolitaine et des vols au départ de la France via l’île de la Réunion.

Pour la validité, l’Office de Tourisme de l’île Maurice précise que ne seront acceptées que les cartes dont la date effective est notée sur le document (et pas la validité «étendue»). Les derniers départs de France pour Maurice devront intervenir le 14 mars 2018.

VOYEL, C’EST AUSSI L’INFORMATION !

 

CONTRÔLES PLUS STRICTS DES VOLS VERS LES USA

© 2017 Pixabay

Tous les passagers interrogés avant d’embarquer: Air France, XL Airways, American Airlines : toutes les compagnies sont concernées

Le président américain Donald Trump avait annoncé un durcissement des mesures de contrôle des passagers à destination des USA. Celles-ci sont mises en place depuis le jeudi 26 octobre 2017

« 100 % des passagers au départ de la France et à destination des USA sont soumis à un interrogatoire », selon Air France – DR : Luider Emile

Depuis le jeudi 26 octobre 2017, l’ensemble des voyageurs à destination des Etats-unis sont soumis, en plus du contrôle des appareils électroniques déjà en place, à un interrogatoire individuel avant de prendre leur vol, dans le but d’identifier « les passagers aux comportements anormaux », selon un porte-parole d’Air France. 

Cet entretien individuel s’ajoute à celui de l’ESTA (la demande d’autorisation de voyage aux USA). Il « est oral et non écrit, le questionnaire est confidentiel.
Le délai de présence, 3 heures avant le décollage reste inchangé

Des interrogatoires de 2 à 3 minutes

Ainsi, certaines questions servent à savoir qui a préparé les bagages ; si les bagages ont été laissés sans surveillance, avant d’arriver à l’aéroport. 

Le passager doit posséder un billet retour et le justifier au personnel en charge du contrôle. » 

L’interrogatoire doit durer entre 2 et 3 minutes, il s’adresse à l’ensemble des passagers devant se rendre aux USA, aucune exception ne sera faite, même pour les ressortissants américains. 

2 100 vols par jour concernés
Ces interrogatoires sont menés par des prestataires de service, spécialisés dans la sécurité et habilités par les autorités américaines. 

VOYEL, C’EST AUSSI L’INFORMATION 

 

JAPON – UNE CHAMBRE D’HÔTEL À LA DÉRIVE ?

Pour ceux pour qui une chambre avec vue sur l’océan ne suffit plus, une nouvelle génération d’hôtels a été créée au Japon.

Le concept est étonnant : une capsule flottante qui dérive sur l’eau.

Vous êtes blasé et vous avez du mal  avec les bons vieux bungalows sur pilotis ? Pourquoi ne pas dormir une nuit à l’hôtel Mizukami, la dernière folie hôtelière japonaise ! Cet établissement du 3ème type ouvrira ses portes au cours de l’hiver prochain au sein du parc d’attractions Huis Ten Bosch, un parc sur le thème des Pays-Bas à Nagasaki.

Le concept ? Plutôt que d’occuper une chambre d’hôtel classique avec vue sur la mer, les clients sont invités à s’installer dans la marina du parc, à bord d’une capsule flottante.

La chambre, à mi-chemin entre un module spatial Soyouz et un ballon de football géant, pourra accueillir jusqu’à 4 personnes dans un espace d’environ 38 m². Les clients disposeront de tout le confort moderne avec 2 lits doubles, une douche et des toilettes. A noter que la nuit coûte environ 280 euros 

Mais ce n’est pas tout : non seulement la capsule flottera mais elle larguera les amarres et dérivera de façon indépendante toute la nuit jusqu’à une île privée, propriété du parc. Une façon de revivre l’expérience de Robinson Crusoé !

VOYEL, C’EST AUSSI LA NOUVEAUTE !