DEPUIS SEPTEMBRE, LE MONT AGUNG EST EN ACTIVITE VOLCANIQUE, MAIS DEPUIS LES DERNIERES HEURES LES EVENEMENTS SEMBLENT PRENDRE UNE NOUVELLE TOURNURE. POUR LA PREMIERE FOIS, L’AEROPORT INTERNATIONAL DE BALI A ETE FERME.

© 2017 linternaute

Depuis septembre 2017, le volcan du Mont Agung situé à l’ouest de l’île de Bali est en forte activé. Son niveau vient encore de s’accentuer bloquant des milliers de voyageurs, puisque des vols opérés par Jetstar, Virgin Australia, KLM et AirAsia Malaysia ont été annulés par mesure de précaution, dimanche 26 novembre 2017. 

En raison d’importants panaches de cendres le gouvernement indonésien a pris la décision de fermer l’aéroport international Ngurah Rai de Bali, jusqu’au mercredi 29 novembre 2017 à 7 h (heure locale). 

De plus, l’activité est telle que la montagne a été placée en alerte maximale, selon l’ambassade d’Indonésie en France, avec une zone de danger étendue à 10 km autour du Mont Agung. D’après le gouvernement indonésien, la ville de Bali se trouvant à plus de 60 km de l’éruption n’est pas directement menacée. 

Plus, de 100 000 personnes doivent être évacuées, et près de 60 000 voyageurs sont touchés par les suspensions de vols. 

L’ambassade de France du secteur appelle les ressortissants français à se signaler, en cas de dégradation de la situation, et de donner des nouvelles à leurs proches restés en France. 

Le Quai d’Orsay tient à informer que pour toutes les personnes dont le visa arrive à expiration et se retrouvant bloquées en Indonésie, de ne pas s’inquiéter aucune sanction ne sera prise à leur encontre. Il est conseillé de se rapprocher du bureau d’immigration de l’aéroport. 

VOYEL, C’EST AUSSI L’INFORMATION !